Love So Life

Titre original : ラブ ソー ライフ
Titre français : Love So Life
Mangaka : Kouchi Kaede
Année de création : 2009
Genre :  Shôjo, Comédie, Romance, School Life
Pays : Japon

Magazine de prépublication : Hana to Yume
Maison d’édition japonaise : Hakusensha
Maison d’édition française : Delcourt Akata
Nombre de volumes : 17
Date de publication en France : 2012
 
Résumé :
Shiharu Nakamura est une orpheline de seize ans qui désire devenir puéricultrice ! Pour réaliser son rêve, elle travaille à mi-temps dans une garderie en plus de ses cours au lycée, jusqu’au jour où Seiji Matsunaga, un client de la crèche, lui propose de devenir la baby-sitter des jumeaux dont il a la garde. Shiharu accepte, ignorant alors que Seiji Matsunaga est une star de la télé…

Mon avis :
Un autre coup de coeur de cette fin d’année 2012 ! J’ai découvert ce manga totalement par hasard. J’ai lu quelques scans puis j’ai appris qu’il était licencié. Ô joie !

C’est un manga très rafraichissant qui vous laisse avec un sentiment de quiétude et de satisfaction lorsque vous refermez les pages d’un tome. Il est rare qu’une nouvelle série   me laisse un tel sentiment. C’est un peu la même que lorsque je lis Fruits Basket.

La couverture est déjà très attirante. Les graphismes sont superbes et les enfants sont juste trop mignons ! D’habitude, je ne suis pas super fan des mangas où l’un des héros a des enfants à charge (souvent, ce ne sont pas les siens) mais là, je dois dire que ceux-ci sont tout bonnement adorables et contribuent à l’histoire d’une manière considérable ! En plus d’être trop chou, ils révèlent chez nos personnages des facettes vraiment attachantes de leur personnalité.
Ce sont les graphismes qui m’ont d’abord attirée, puis le synopsis.

On suit « Shiharu-tan » (Prononciation des jumeaux pour Shiharu-San *_*), une jeune orpheline de 16 ans qui oscille entre le lycée, l’orphelinat, et la garderie de celui-ci dans laquelle elle travaille en dehors des cours où elle s’occupe des plus petits. Elle souhaite devenir puéricultrice pour pouvoir continuer à s’occuper des enfants et transmettre ce que sa mère lui a laissé avant de mourir (moi, elle me fait penser à Tohru de Fruits Basket). C’est comme ça qu’elle rencontre Akane et Aoi, deux adorables jumeaux qui ne peuvent plus se passer d’elle. Enfin, adorables, … C’est vite dit, ils rendent la vie infernale à leur oncle, Seiji Matsunaga, un célèbre présentateur TV qui s’est vu confier leur garde par son frère. Quand celui-ci voit à quel point les jumeaux apprécient Shiharu, il lui demande de devenir leur baby-sitter, ce qu’elle accepte.

La jeune fille devient ainsi une partie intégrante de cette famille. Ayant très peu d’expérience familiale, elle se soucie toujours des jumeaux et ne veut pas que ceux-ci vivent la même chose qu’elle. C’est plus une mère qu’une baby-sitter pour eux.
Elle fête donc Noël et le Nouvel An avec sa nouvelle famille, et passe le plus clair de son temps avec eux.
Le côté familial est ainsi mis en avant et se traduit avec beaucoup d’émotions.

De l’autre côté, on a Matsunaga-San, qui rentre épuisé tous les soirs à cause de son boulot de présentateur, qui plus est adulé par ces dames. Shiharu a changé sa vie en s’occupant des jumeaux, il peut ainsi se reposer et ne plus ressembler à une loque ambulante lorsqu’il n’est pas en public.
Malgré ses côtés un peu « je-suis-épuisé-par-les-enfants », on voit qu’il prend grand soin de son neveu et de sa nièce. Mais également de Shiharu-san.

Naturellement, on sent vite que la relation entre ces deux derniers va bien évoluer. Déjà dans ce premier tome, on voit les prémisses d’une jolie romance. J’ai hâte de connaitre l’évolution de celle-ci, surtout que le côté « elle est lycéenne, on a 10 ans d’écart » ajoute un peu de piment et, en ce qui me concerne, ajoute un aspect encore plus romantique.

Un point que je trouve assez drôle, c’est que ce manga peut un peu servir de guide pour les enfants ^^ En effet, il m’est souvent arrivé de me dire « Oooh mais elle est pas bête Shiharu ! J’aimerais prendre exemple sur elle si j’ai des enfants ! ». Entre les conseils qu’elle donne et les astuces qu’elle utilise pour que les jumeaux rangent leur chambre, s’éloignent de la télé… on est servi !

En bref, un véritable coup de coeur, une bouffée d’air frais ! Je ne sais pas si je pourrais patienter pour la suite de cette série ou si je me lance dans la lecture en anglais… Cruel dilemme.



Si cela ne vous a pas convaincu, je vous suggère de lire les 30 premières pages, gentiment proposées par la maison d’édition.

 

coeur

Publicités

7 réflexions sur “Love So Life

  1. Fidlansi dit :

    Trop nian-nian , non ? (lol) En plus, je ne trouve pas la couverture si attirante que ça… (Quoi ?! Ouiii ! Je sais >.< ! Je suis difficile ! lol) Par contre, j’en parlerais à une copine à moi qui est dingue de shoujo, si elle l’achète, je le lirais peut-être (xD) !

    J'aime

  2. MiyuNeko dit :

    Hum un peu nian-nian oui mais pas dans le sens énervant ^^
    La couverture est plus jolie en version japonaise, les couleurs sont plus ordonnées et dans les mêmes tons roses (ici, on n'a plein de couleurs, ça fait un peu fouillis…)

    Après si tu cherches des scans, j'ai les deux premiers… ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s