Flower Boy Ramen Shop

Titre alternatif : Flower Boy Ramen Shop
Titre original : 꽃미남 라면가게 (Ggotminam Ramyeongage)
Année : 2011
Pays : Corée du Sud
Genre : Romance, Comédie
Durée d’un épisode : 47 min
Nombre d’épisodes : 16
Chaine de diffusion : tvN
Réalisateur : Jeong Jeong Hwa
Acteurs principaux : 
– Jeong Il Woo (Cha Chi Su), 
– Lee Ki Woo (Choi Kang Hyeok), 
– Lee Cheong Ah (Yang Eun Bi).

Licencié en France : Un coffret DVD est prévu, le drama a été diffusé sur KZTV

Résumé :

Cha Chi Su est le seul fils héritier d’une famille responsable de l’une des plus grandes sociétés de produits alimentaires. Après quelques années passées aux Etats-Unis, Cha Chi Su revient en Corée sans le dire à son père. Il commence alors à chercher un endroit où son père ne pourra le retrouver. Il va finir par y parvenir mais décidera d’aller quand même le voir, le suppliant de ne pas le renvoyer en Amérique. En retour, il lui fait la promesse de reprendre ses études. 
Par la suite, Cha Chi Su va se retrouver impliqué dans la gestion d’une boutique de ramen qui emploie des jeunes étudiants ayant pour but d’expérimenter la vie quotidienne, dont une très ravissante étudiante de 25 ans, se prénommant Yang Eun Bi, qui se prépare pour l’examen du service civil.
Résumé pris sur le site de Nautiljon.

Mon avis :
Ce drama est vraiment un gros coup de coeur. En ce moment, je suis dans une période dramas coréens, et rien de tel que Flower Boy Ramen Shop pour se détendre !
Et il y a beaucoup de raisons qui font de ce drama l’un de mes coups de coeurs, qui se font de plus en plus exigeant au fur et à mesure que ma dramathèque augmente, ce qui n’est pas peu dire.
 
Déjà, au niveau de l’histoire, celle-ci est intéressante. Je n’aimais pas tellement le synopsis mais les têtes des acteurs ont réussi à me convaincre (pas difficile quand on voit ce ramassis de BG *_*). Donc voilà, j’avais peur que le drama soit trop centré sur les ramens, que l’on ait une sorte de Bambino à la coréenne. Mais PAS DU TOUT ! Dans les premiers épisodes, on ne voit pratiquement pas le resto de ramen, et c’est tant mieux. Même par la suite, on le voit, mais sa gestion n’est pas non plus le sujet principal (dès le premier jour, ils ont déjà une horde de lycéennes qui fait la queue, donc « No Problem » *Cha Chi Su copyright !*). Donc, l’histoire : on a Yang Eun Bi qui désire devenir professeur et pour cela, elle s’entraine pour les concours et acquiert un stage dans le lycée Cha Sung. En parallèle, Cha Chi Su, l’héritier de la compagnie Cha Sung revient des USA et la rencontre entre ces deux là est d’abord assez comique pour ensuite devenir très explosive.
 
 
Parce que si on se concentre sur les personnalités des personnages, on se rend vite compte que Cha Chi Su est un fils à papa pourri gâté et qui ne peut vivre sans sa voiture ; et doublé d’un playboy. À côté, on a Yang Eun Bi, une fille « vieux jeu » qui vient de se faire larguer après avoir attendu son ex pendant 2 ans (le service militaire coréen dure 2 ans).
Et que serait un drama sans triangle amoureux ? Je vous le demande ^^ C’est pourquoi un troisième personnage du nom de Choi Kang Hyeok fait son apparition. Et quel personnage xD Dès le début, il vit avec Yang Eun Bi sans que celle-ci ne s’en rende compte, et il l’appelle « ma petite femme ». Lui aussi est plutôt BG, et il a franchement la classe ! Il sort toujours des phrases dignes d’un bon roman (perso, il me sort tout ce qu’il dit à Yang Eun Bi, je lui saute au cou !), mais un peu à la ramasse (il s’endort vraiment n’importe où…). J’avais un peu de mal avec lui au début, je le trouvais un peu mou et pas assez entreprenant. Mais je l’ai trouvé bien plus classe par la suite et il a la classe jusqu’à la fin ^^
Côté perso secondaires, on est servi aussi xD
On a d’abord Crazy Chicken, un gars qui passe pour une espèce de Yakuza dès le départ, mais qui en fait, n’est qu’un lycéen hyperactif. Sa tête est déjà trop drôle, mais son caractère l’est aussi. Par contre, son « Lys Blanc »… Cette fille ne sert à rien. On ne peux même pas la qualifier de rivale puisqu’elle ne fait rien pour s’approprier Cha Chi Su (parce que oui, mademoiselle sort avec un-nombre-indéterminé de gars/oppa).
Le tricoteur d’écharpe rouge. Je me demande ce qu’il va en faire… Un personnage qui soutient Chi Su mais qui n’est pas assez présent je trouve, sauf en qualité de conseiller ou de personnage bizarre x)
Le Coach et l’amie professeur de Yang Eun Bi. Je les trouve trop drôle tous les deux, surtout le coach (la séance de karaoké nous a déclenché des crises de fous rires).
Et puis… Le personnage secondaire le plus chiant mais aussi très drôle : le président Cha ! Ce gars est censé présider une des plus grosses compagnies, on s’attend donc à le voir derrière un bureau. Mais NON ! Ce monsieur est TOUJOURS dans son bain, à croire qu’il passe sa vie à essayer d’enlever les peaux mortes ! Quand il n’est pas dans son bain, il est dans son salon à boire dans des tasses hors de prix avec un de ses directeurs ou alors, pour reprendre l’expression de ma sœur, « il se balade » dans la maison (chambre de Cha Chi Su le plus souvent). La plupart du temps, il s’interroge sur cette « étrange maladie » qu’a son fils (mais GENRE, il pige pas que son fils est amoureux ! O_o). Enfin bref, ce perso nous aura bien fait rire xD
En tout cas, le jeu des acteurs est vraiment super et a tout ce qu’il faut : il peut paraître parodique mais il n’en reste pas moins réaliste (j’ai bien entendu versé quelques larmes, je n’ai encore trouvé aucun drama qui ne me fasse pas pleurer.. Quoique, PPOI est pas mal dans le genre xD).
Ensuite, ce qui m’a le plus séduite dans ce drama : l’HUMOUR présente quasi toutes les 2 minutes xD Flower Boy Ramen Shop est un peu une sorte de drama stéréotype des dramas dans lesquels le riche bad boy tombe amoureux de la pauvre fille forte. Sauf que là, le bad boy, il est tellement ridicule que ça en est drôle xD J’adore son personnage en tout cas, et toutes les mimiques qu’il fait. D’ailleurs, ce personnage à lui seul est humoristique. Entre les clins d’œil à répétitions et les crises de fils à papa (par exemple, quand il fait une scène parce qu’on lui a retiré les pneus de sa voiture xD). Les scènes entre lui et Yang Eun Bi sont mythiques.
Et puis, sans oublier les moments où ce médicament enveloppé dans un papier vert que l’on nomme laxatif entre en scène ! Ha ha, je crois que ça pourrait être un emblème de ce drama xD
Oh et… Un truc à retenir, une chanson à retenir : « Tu as humilié l’homme qui est en moi » MAIS trop mdr x’D Il faut absolument que je trouve cette chanson xD
Edit : j’ai remarqué que beaucoup de monde viennent voir cet article, et que certains d’entre vous tapent dans la barre de recherche le titre de cette chanson en espérant le trouver ici… C’est chose faite, puisque je vais vous donner le titre (je l’ai depuis longtemps, mais je ne savais plus où je l’avais mise dans mon iTunes ^^ ») ! Donc, le titre, c’est You offended me (tout simplement), et c’est de Verbal Jint (feat. koonta). Voilà, j’espère que ça aidera certaines personnes ^^
Seul point négatif : la fin m’a laissée sur ma faim (ha ha !). Elle n’est pas bâclée mais il y a quelques questions qui restent sans réponses, du moins selon moi.
Bon, je crois que j’ai tout dit ^^ Je pourrais encore en parler mais j’ai peur de spoiler un peu trop (déjà que j’en ai dit pas mal)
J’ai vraiment passé un bon moment avec ce drama, et je ne regrette pas de ne pas être rester campée à mon premier avis comme quoi le drama allait être centré sur les ramens.
Aaaaah je me le regarderais bien encore une fois tiens !

Un grand merci à la team Culturo-Vorace pour ce drama *____*

coeur
Publicités

12 réflexions sur “Flower Boy Ramen Shop

  1. Anonyme dit :

    ah ce drama est un plaisir x)
    meme si je l'ai pas fini ><
    d'ailleur moi aussi je cherche cette chanson  » tu as humilie l'homme en moi ~~  » XDDDD

    J'aime

  2. MiyuNeko dit :

    Ha ha, oui, c'est vraiment un super drama ! Surtout la chanson !
    Je en sais pas si tu verras ma réponse, mais j'ai finalement trouvé la chanson, si jamais tu la recherches toujours… 😉

    J'aime

  3. MiyuNeko dit :

    Bien sur 🙂 Je me souviens avoir mis quelques jours à le trouver, c'est frustrant !
    La chanson que j'ai s'appelle « You offended me » (c'est tout bête comme titre en fait Oo), de verbal jint (feat. koonta)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s