Hiyokoi

Titre original : ひよ恋
Titre français : Hiyokoi
Mangaka : Moe Yukimaru
Année de création : 2010
Genre :  Shôjo, comédie, school-life, romance
Pays : Japon
 
Magazine de prépublication : Ribon
Maison d’édition japonaise : Shûeisha
Maison d’édition française : Panini Manga
Nombre de volumes : 14 (terminé)

Date de publication en France : 2012


Existe en anime : Oui, un OAV de 23 minutes
 
Résumé : 
D’un côté, prenez Hiyori, une jolie lycéenne craintive et hyper-sensible. Du haut de ses 1m40, elle retourne courageusement en classe après un an d’absence (elle a été hospitalisée suite à un grave accident). De l’autre, le très populaire Hirose. Apprécié de tous ses camarades, il domine le lycée de ses 1m90. Mettez-les dans la même classe et vous obtiendrez un joli petit couple que tout sépare. Le jour et la nuit ! Voilà un shôjo marrant et dynamique, un petit chef-d’œuvre qui restera dans le cœur des lecteurs.

Mon avis :
 

Ma curiosité a été attisée quand j’ai vu que ce manga avait gagné le tournoi shôjo organisé par Manga News. Je dois dire que j’avais été trèèèèèèès déçue qu’il batte Love so Life en demi-finale, puisque j’adore ce manga (et avant ça, il a battu Faster Than a Kiss, un autre de mes coups de coeur >_<). Je voulais donc voir pourquoi lui et pas Love So Life ? Et là, je me suis rendue compte que ceux qui ont voté pour lui ne devait pas avoir la chance de connaitre Love So Life… Parce que ça n’a rien à voir !!

 

J’aime bien Hiyokoi, mais pas au point de voter pour lui, l’histoire est d’un banal… 
Scénario typique que l’on retrouve dans tout shôjo, sans compter une héroïne assez ennuyante par sa timidité (étant moi-même très timide, je trouve que là, c’est abusé !). Toujours très peureuse quand elle parle aux autres qui la trouvent alors mignonne… Moi j’ai tendance à ne pas aimer ce genre d’héroïne… Qui pleure pour un rien… M’enfin, c’est souvent comme ça avec les héroïnes de shôjo… Elle me fait penser à Sawako, sauf que j’aime bien Sawako x)
Et puis comparé à Love so Life, qui est beaucoup plus original… Je ne peux m’empêcher de les comparer à cause de ce tournoi, qui me reste en travers de la gorge… Je ne comprends toujours pas… Bon, chacun ses goûts mais voilà…
 

Bon après, je ne dis pas que j’ai pas aimé, au contraire, j’ai passé un bon moment avec ce manga. Le personnage principal masculin, Yuushin, est super, populaire, beau et drôle (là encore, typique des shôjo), ce qui donne un attrait non négligeable à l’histoire. Les personnages secondaires, comme Ritsuka et Kou, sont également supers, je les aime beaucoup, plus que l’héroïne en tout cas. Bon, en fait, le seul défaut que je trouve à ce manga, c’est l’héroïne… Heureusement qu’elle s’améliore un peu par la suite…

 

En tout cas, les graphismes sont superbes ! Ça me donne envie de découvrir les autres oeuvres de l’auteur.

J’aime aussi beaucoup le jeu de mots du titre. Notre héroïne s’appelle Hiyori, et Yuushin s’amuse à la surnommer Hiyoko, qui veut dire « poussin ». Donc Hiyoko, mélangé à Koi qui signifie « amour » donne Hiyokoi ^^ Parce que notre héroïne va petit-à-petit s’engager dans les chemins de l’amour.

 

3
Publicités

2 réflexions sur “Hiyokoi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s