Ao no Exorcist (Blue Exorcist)

Titre original : 青の祓魔師 (Ao no Exorcist)
Titre français : Blue Exorcist
Mangaka : Kazue Kato
Année de création : 2009
Genre :  Shônen, aventure, fantastique
Pays : Japon

Magazine de prépublication : Jump Square
Maison d’édition japonaise : Shueisha
Maison d’édition française : Kaze
Nombre de volumes au Japon : 18 (en cours)
Nombre de volumes en France : 17 (en cours)
Date de publication en France : 2010

Existe en anime : Oui, un anime de 26 ep + 1 special + 1 film

Résumé :

Adopté dès son plus jeune âge par un exorciste de renom, Rin apprend un jour qu’il est le fils du mal incarné, quand son véritable père, Satan lui-même, apparaît pour l’emmener dans son monde. Mais impossible pour le jeune homme d’oublier tout ce qui lui a été enseigné jusqu’ici… Confronté à un adversaire invincible qui a consumé le seul homme à l’avoir jamais aimé, Rin fait alors le choix de combattre aux côtés des exorcistes, quitte à libérer, en dégainant l’épée de son père, la puissance démoniaque qui sommeille en lui !

Mon avis :

 

Voilà un shônen comme je les aime ! Avant de dire pourquoi, je tiens à préciser que j’ai des critères très élevés sur les shônens, plus que pour les shôjos ! Les shôjos peuvent parfois être banals et simples, ce n’est pas pour autant que je ne vais pas aimer. À l’inverse d’un shônen qui, selon moi, doit vraiment avoir une bonne base au niveau de la trame, des personnages bien profonds, et une histoire qui tienne la route tout au long de la série, sans qu’il n’y ait pas assez ou trop de tomes. Les séries en 5 tomes, je suis vraiment très sceptique, je pense qu’un shônen digne de ce nom doit avoir une vingtaine de tomes minimum (faire tenir une bonne histoire en quelques tomes, ça relève plus du shôjo). Voilà pour ce petit aparté.
 
Pourquoi Ao no Exorcist est un bon shônen :
  •  les graphismes (ben oui, faut bien commencer par ce qui crève les yeux ^^) : des graphismes dans le style des shônens, ni trop ni pas assez détaillé. J’aime beaucoup le trait de crayon de l’auteur ! Sans être trop chargé, son dessin est quand même assez détaillé et soigné. Bon, c’est un shônen, donc forcément, on a des filles à grosses poitrines, mais elles ne sont pas toutes exhibitionnistes pour une fois.
  • le scénario : bien qu’un début assez prévisible, on a un scénario qui tient vraiment la route et nous pousse à lire la suite (vivement que j’aille m’acheter les tomes 9 e 10 *^*). On a une part fantastique dans Ao no Exorcist, en ce qui concerne le monde des Démons, les Familiers, et aussi les exorcistes, qui ont un rôle assez bien défini et qui le remplissent bien ! (ce ne sont pas des charlatans quoi).
  • l’action : comme dans tout shônen qui se respecte, on a un bon quota d’actions et de rebondissements. En effet, on peut s’attendre à tout avec le fils de Satan ^^
  • des personnages attachants : chaque personnage possède sa part de mystère et son caractère. Notre personnage principal n’est pas adulé de tous à cause de son statut de fils de Satan, mais il fait des efforts pour être accepté et reconnu. J’adore ce côté là chez les personnages principaux ^^ Et puis, les relations entre eux sont plutôt complexes, ce qui provoque des situations intéressantes. Personnellement, j’aime beaucoup Yukio, le grand frère de Rin ; ainsi que leur relation fraternel (on ne sait jamais comment l’interprêter, c’est déroutant ^^).
  • les sentiments : l’amitié, l’humilité, la solidarité, la fraternité, … J’ai retrouvé dans ce shônen tout ce que j’apprécie dans un bon manga.
  • le mystère : ben oui, sans côté mystérieux, où serait l’intérêt ? ^^ On connait peut-être les intentions de Satan et des exorcistes, mais ce n’est pas le cas pour le directeur de l’école. Il semble vouloir exploiter le pouvoir de Rin, mais à quelle fin ?
  • l’univers : l’auteur a vraiment su créer un bon univers. L’école des exorcistes est un lieu qui recèle sa part de mystère. Mais surtout, ce que j’aime beaucoup, c’est l’idée des clés. Certains personnages possèdent certaines clés qui leur permettent d’aller à un endroit précis du moment que la clé trouve une serrure, n’importe laquelle (de porte, évidemment).
Nyooo et j’adore Kuro (un chat noir), le familier de Rin *_* Il est trop trop chou !
Voilà un shônen coup de coeur pour moi, je ne regrette pas d’avoir acheter les 8 tomes d’un coup (offre Kaze Bentô quand tu nous tiens…) xD
M’enfin, à l’origine, j’étais déjà attirée par l’anime il y a longtemps. Je ne l’ai pas vu, mais il m’intriguait beaucoup, et j’ai tenté ma chance avec le manga 🙂
 
 coeur
Publicités

6 réflexions sur “Ao no Exorcist (Blue Exorcist)

  1. Bouchon des Bois dit :

    Bon, et bien on peut dire que tu sais comment ferrer le poisson, toi 😀 J'avoue que j'ai toujours un peu peur de me lancer dans un manga, quand je vois le nombre de tomes qui le composent. Mais là… Gniii, ma wish-list te déteste ^_^

    J'aime

  2. MiyuNeko dit :

    Hé hé, contente de te donner envie de le lire 😀
    C'est vrai que quand on ne connait pas le nombre de tomes prévus, c'est assez galère de se décider ! (je dis ça mais j'ai quand même acheté les 71 tomes de Détective Conan ^^ » Mais bon, il est bien donc ça va)

    En tout cas, celui-ci est une valeur sure ^^

    J'aime

  3. MiyuNeko dit :

    Oui 😀 Je préfère celui de L'Arcane de l'Aube, j'ai un peu de mal avec le mélange bleu-orange de Ao no Exorcist, mais je peux inverser les couvercles, c'est pas mal 😀 Ils font cette opé tous les ans, j'en profite pour acheter mes suites de séries ^^
    Je n'ai pas encore vu l'anime, à part un épisode mais je compte bien le voir aussi 🙂

    J'aime

  4. Sevla Cristy dit :

    J'ai vu l'animé, mais pas lu le manga (comme pour beaucoup de manga d’ailleurs).
    est ce que tu sur ton blog un article qui parle de ce qu'est un shônens, ou shôjos ? Je ne connais pas du tout ses termes, et je trouverais intéressant d'en apprendre d'avantage 🙂

    J'aime

  5. Miyuneko dit :

    Je n'ai pas vu l'anime mais il me tente bien 🙂

    Je n'ai pas d'articles de ce genre sur le blog, mais c'est une bonne idée, je pense que je fais faire un petit glossaire dans le menu ^^ Merci !

    En gros, shôjo est un terme qui désigne les jeunes filles, et shônen les jeunes garçon. Ces mots désignent les mangas qui sont plus destinés à tel public. Mais l'un n'empêche pas l'autre, les filles peuvent lire des shônens et les garçons des shôjos (un peu stéréotypé tout ça, malheureusement ^^')

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s