Magi – The Labytinth of Magic

Titre original : マギ – The Labyrinth of Magic
Titre français : Magi – The Labyrinth of Magic
Mangaka : OHTAKA Shinobu
Année de création : 2009
Genre :  Shônen, fantasy, aventure
Pays : Japon

Magasine de prépublication : Weekly Shonen Sunday
Maison d’édition japonaise : Shogakukan
Maison d’édition française : Kurokawa
Nombre de volumes au Japon : 31 (en cours)
Nombre de volumes en France : 24 (en cours)
Date de publication en France : 2011
 

Résumé :

Aladin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais de sa flûte. En effet, elle abrite Hugo, un géant à la force surpuissante. Aladin va faire la connaissance d’Ali Baba qui voit en cette flûte magique un chemin rapide vers la fortune et la gloire. Les deux compagnons partent explorer de mystérieux labyrinthes qui attirent les aventuriers de tout le pays.

Mon avis : 

Je voudrais en premier lieu remercier Kurokawa et Babelio pour m’avoir permis de lire ce livre. 
J’ai connu ce manga grâce à l’anime. Je n’ai pas vu ce dernier mais les graphismes et l’histoire m’intéressaient. Alors quand j’ai vu ce livre proposé par masse critique, je n’ai pas hésité à le sélectionner. J’étais surtout très curieuse puisque j’aime beaucoup l’histoire d’Aladin et le voir réduit à cet état de gamin a de quoi soulever des interrogations.

Je suis un peu partagée quant à ce tome. Des aspects m’ont plus, et d’autres non. Mais en fait, je n’ai pas réussi à m’en faire une idée bien précise puisque c’est vraiment un tome d’introduction. On va faire la connaissance du petit Aladin et de son Djinn, Hugo. Le Djinn est légendaire (c’est un peu l’équivalent du génie en fait) et on se demande bien comment ces deux là se sont connus. Et surtout, qui est Aladin ? C’est un gosse aux premiers abords, mais je n’ai jamais vu un gosse aussi pervers et classe à la fois : un coup il nous apparaît comme un enfant, un coup c’est un pervers, et une autre fois il est vachement fort et classe (vous savez, du genre à sortir des phrases lourdes de sens ?). Il va ensuite s’allier à Ali Baba, qui n’est pas un voleur mais qui cherche simplement à avoir de l’argent en faisant des boulots plus ou moins gratifiants… Sa rencontre avec le petit va changer ses plans, il va alors se mettre en tête d’explorer les labyrinthes pour en exploiter les trésors (en gros, il veut la force du Djinn pour ça). Les labyrinthes constituent le deuxième plus gros mystère du manga : qu’est-ce que c’est, qui les a instaurés ? Les labyrinthes, pour expliquer en quelques mots, ce sont des édifices dont on ne revient pas vivant la plupart du temps. Celui qui parviendra au trésor du labyrinthe se l’attribuera et ce dernier labyrinthe disparaîtra. Il y a plusieurs labyrinthes disséminés un peu partout. Le tome se termine en plein milieu de l’exploration de l’un d’eux et c’est trèèès frustrant car je trouvais que le manga commençait enfin à devenir intéressant !

Donc, j’en viens aux points positifs et négatifs. Tout d’abord, j’aime beaucoup les graphismes, et surtout les décors. L’auteure a bien su représenter l’univers des mille et une nuits. Ensuite, j’aime beaucoup les mystères autour d’Aladin et des labyrinthes, c’est par ailleurs pour moi le point fort du manga. Ce que je n’aime pas… La personnalité perverse d’Aladin et la vulgarité qui transparait assez souvent… Aladin, qui doit avoir moins de 10 ans, est obsédé par les poitrines et passer du temps dans un bordel ne le dérange pas… Hermm je sais qu’on est dans un shonen mais tout de même ! Oui, un shonen : on retrouve tous les codes de ces derniers (grosses poitrines, bastons, personnages emplis de valeurs morales, amitié, …).

En résumé je dirais que c’est un bon tome d’introduction. Mais que cet aspect introduction est assez frustrant (en plus, on connait quoi, 3-4 personnages récurrents ?)… D’ailleurs, je vais aller me lire le tome 2 (j’ai attendu de faire cette critique avant de le lire, histoire de ne pas m’influencer).

4

Publicités

6 réflexions sur “Magi – The Labytinth of Magic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s