Blue Spring Ride

Titre original : アオハライド (Ao Haru Ride)
Titre français : Blue Spring Ride
Mangaka : Io Sakisaka
Année de création : 2011
Genre : Romance, school life, drame, slice of life
Pays : Japon

Magazine de prépublication : Betsuma
Maison d’édition japonaise : Shueisha
Maison d’édition française : Kana Shôjo
Nombre de volumes : 13 (terminé)

Date de publication en France : 2013

Existe en anime : oui 12 épisodes + 1 OAV
Existe en film-live

Résumé :

Futaba s’est transformée à son entrée au lycée. Douce et féminine au collège, elle est devenue plus énergique et garçon manqué dans l’espoir de se faire des amies. Mais ses nouvelles amitiés sont artificielles et Futaba va bientôt remarquer les limites de son changement de personnalité…

Mon avis :

Je vous présente aujourd’hui un de mes mangas préférés. C’est un shôjo que j’ai découvert il y a déjà 2 ans, et j’ai toujours le même sentiment de quiétude en les relisant encore aujourd’hui.
Ao Haru Ride est un shôjo de Io Sakisaka, qui a d’abord été connue en France via son précédent manga : Strobe Edge. J’ai lu Strobe Edge parce que j’avais adoré Ao Haru Ride, et je peux dire que si vous aimez ce manga, vous aimerez encore plus celui-ci ! Les graphismes sont vraiment magnifiques, Io Sakisaka a vraiment un style particulier que j’aime beaucoup, un côté un peu plus réaliste que certains shôjos. Et puis surtout, on ne tombe pas dans le cliché avec elle et ça c’est génial (pas de grands yeux pailletés) !

Au début de cette histoire, Futaba est collégienne. Très timide, elle a du mal avec les garçons et les déteste. Sauf l’un d’eux : Tanaka Kou, qui a une voix un peu féminine et qui est calme. Ces deux là se cherchent toujours du regard puis Kou change de collège dès la fin des vacances d’été, sans prévenir. Futaba est triste et pense qu’elle ne le reverra pas mais malgré tout elle pense encore à lui même au lycée. Au lycée, elle s’et métamorphosée en une autre personne un peu garçon manqué : la raison est que son côté doux et féminin lui attire le regard des garçons et attise la jalousie des filles. Elle ne veut plus être laissée de côté et joue un rôle pour garder ses « amies » près d’elle (en mettant plein de choses inutiles dans son sac, en mangeant comme 4, …). Puis un jour, au détour d’un couloir, elle croise Mabuchi Kou, qui ressemble à Takana Kou, son premier amour (y’a du divorce dans l’air). Mais ce Kou là est différent : il peut aussi bien se montrer froid qu’avenant (mais qu’avec Futaba, il est un peu je m’en foutiste avec les autres hu hu).

Une histoire qui semble banale mais que je trouve vraiment sympathique. On ne tombe pas vraiment dans le cliché (parfois on retrouve quelques éléments utilisés dans Strobe Edge), et les personnages sont vraiment attachants. Futaba n’est pas énervante, et surtout elle n’est pas niaise ! On s’attache très vite à elle, on s’identifie à elle, on souhaite son bonheur ! Io Sakisaka a vraiment fait du bon boulot avec personnage, rien à voir avec les héroïnes de Shôjo habituelles qui pleurent pour tout et n’importe quoi. Et je ne parle pas de Kou… Au début, je pensais que ça serait ce personnage cliché : le brun ténébreux qui se moque de l’héroïne, qui change du tout au tout et qui est torturé. Et bien non ! Enfin pas tout à fait : Kou est froid mais il reste tout de même le Kou du passé, il a juste grandi. Il a bien sur une part sombre qui le ronge, mais il souffre en silence, on ne sait pas du tout de quoi il en retourne avec lui (ça change des « Ne m’approche pas, je suis torturé alors reste loin de moi » clichés). Ce personnage est un mystère, on ne sait pas vraiment ce qu’il pense, mais il reste lui-même. Les personnages secondaires sont également très intéressants, j’aime beaucoup le grand frère de Kou et Maruo.
(Par contre, j’ai un peu de mal à m’attacher au personnage de Kikuchi qui apparaît plus tard dans la série… J’sais pas mais en tant que « personnage secondaire qui va finir par être éconduit », il ne me fait ni chaud ni froid (après rectification, je l’aime bien x)).

C’est un bon shôjo que je trouve pour ma part original, sans prise de tête et vraiment apaisant.
J’ai commencé à regarder son anime (diffusé en ce moment le lundi au Japon) et je dois dire qu’on retrouve ce bon sentiment, associé à des musiques magnifiques (l’insert song, I will de Chelsy est magniiiifique !).

coeur

Publicités

10 réflexions sur “Blue Spring Ride

  1. MiyuNeko dit :

    La suite est encore mieux ! J'ai trouvé la partie avec le camp un peu longue dans les premiers tomes (et dans l'anime… ça prend deux épisodes !), mais après ça devient encore plus intéressant 😀

    J'aime

  2. MiyuNeko dit :

    Oh toi aussi tu regardes l'anime 😀 TU ne trouves pas les musiques magnifiques ? *w* J'adore celle (Chelsy, I will) qui retentit de temps en temps en plein épisode (comme lorsqu'ils sont au temple dans le 1). En tout cas, ce manga est top, je te le conseille surtout si tu aimes l'anime !

    J'aime

  3. Anonyme dit :

    Il est sortie en France jusqu'au tome 6 ❤ J'ai adorer, mais quand Kô décide de laisser Fubata de côté pour un fille qu'il à connue pendant la transfère j'avais eu l'envie de .. D'EXPLOSER ! 😀 Omg .. C'étais trop triste quand la fille partait en courant les larmes au yeux parce qu'elle s'est fait ''rejeter'' en quelque sorte par Kô U.U Mais c'est un très bon manga *-* J'adore !

    J'aime

  4. MiyuNeko dit :

    Oui, j'ai vraiment hâte d'avoir le tome 7 entre les mains *_*
    Attends de lire la suite… Je ne dis rien pour ne pas spoiler mais la frustration sera au rdv (mais que seraient les shojos sans une bonne dose de frustration ? ^^)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s