Wolf Girl & Black Prince

Titre original : オオカミ少女と黒王子 (Ôkami Shôjo to Kuro Ôji)
Titre français : Wolf Girl & Black Prince
Mangaka : Hatta Ayuko
Année de création : 2011
Genre : Romance, school life, comédie, slice of life
Pays : Japon

 
Magazine de prépublication : Betsuma
Maison d’édition japonaise : Shueisha
Maison d’édition française : Kurokawa
Nombre de volumes au Japon : 16 (terminé)
Nombre de volumes en France : 13 (en cours)
Date de publication en France : 2014

Existe en anime (prévu pour octobre 2014)
 

Résumé :

Erika Shinohara, vaniteuse élève de seconde, fait croire à tout le monde qu’elle vit une histoire d’amour sulfureuse et passionnée. Pourtant, à l’âge de 16 ans, Erika n’a même jamais eu de copain. Sommée d’apporter une preuve de son idylle, elle prend en photo un beau jeune homme croisé dans la rue qu’elle présente comme son petit ami. Malheureusement, celui-ci s’avère être un élève de son lycée dont la sournoiserie n’a d’égale que sa grande beauté. Erika se retrouve alors piégée par Sata, ce dangereux manipulateur qui ne taira son mensonge que si elle devient son esclave…

Mon avis : 

Ce manga contient pas mal de clichés que l’on retrouve dans les shôjo. C’est ce que j’ai pensé en lisant les premiers chapitres. On a une héroïne qui veut se faire bien voir de ses amis et qui ment donc effrontément en disant qu’elle a de l’expérience avec les garçons, qu’elle a un petit-ami. Ses amies lui demandent de leur présenter son copain, la jeune fille va prendre un inconnu en photo dans la rue. Un inconnu ? Manque de pot, c’est le prince du lycée, la coqueluche de toutes les filles (ça cache déjà quelque chose, tout ça). Erika va alors lui demander son aide, lui demander de se faire passer pour son petit-ami. Lequel va d’abord accepter de bon cœur pour au final révéler sa vraie nature : elle deviendra son « chien » en échange ! On va alors découvrir en même temps que notre héroïne un sadique au grand cœur. Et celle-ci va se découvrir des penchants un peu masochistes si je puis dire parce que vu comment il la traite…
ookami
Ce que j’ai aimé, c’est que malgré ces clichés apparents, les personnages ne deviennent pas niais, leur relation reste telle quelle, on en découvre juste un peu plus. Et l’héroïne s’améliore nettement ! Je détestais la Erika du début, qui veut bien se faire voir, etc. J’aime la nouvelle Erika qui se préoccupe plus d’elle-même (forcément, avec un sadique pareil, elle doit faire attention à elle) et est, il faut bien l’avouer, nettement plus honnête. C’est une histoire que j’ai bien envie de continuer (et dont j’ai déjà lu le tome 2 héhé), je trouve que l’intrigue est originale (pour le moment).

Un manga que je vous conseille si vous aimez les romances originales et les shôjos. Malgré quelques clichés, l’intrigue est bien travaillée et j’ai hâte de lire la suite (je me suis spoilée à cause d’une page Facebook, graaaah je veux la suite >_<). J’sens que l’évolution de Sata et de ses sentiments va être trèèèès intéressante ! (Erika, elle est déjà amoureuse donc… On va plus se concentrer sur Sata à mon avis :D)

5

Publicités

8 réflexions sur “Wolf Girl & Black Prince

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s