My Hero Academia

Titre original : 僕のヒーローアカデミア (Boku no Hero Academia)
Titre français : My Hero Academia
Mangaka : Horikoshi Kohei
Année de création : 2014
Genre : Shônen, Action, Super-héros, Fantastique
Pays : Japon

Magazine de prépublication : Shueisha

Maison d’édition japonaise : Shuukan Shounen Jump
Maison d’édition française : Ki-oon
Nombre de volumes au Japon : 13 (en cours)
Nombre de volumes en France : 8 (en cours)
Date de publication en France : 2016

 

Résumé :
Dans un monde où 80% de la population possède un super‑pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super‑vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole.
Le problème, c’est qu’il fait partie des 20% qui n’ont aucun pouvoir…Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

Mon avis :

Alors que la saison 2 de My Hero Academia est diffusée en ce moment sur ADN, j’ai eu envie de vous parler du manga, avec lequel j’ai découvert ce titre. Et quelle excellente surprise que My Hero Academia !

Lire la suite

Le mot qui arrêta la guerre

Titre : Le mot qui arrêta la guerre

Auteur : Audrey Alwett
Illustrateur : Ein Lee
Année de création : 2015
Maison d’édition : Nobi Nobi !
Collection : Soleil Flottant
Genre :  Art, jeunesse, album, poésie, guerre, paix, liberté d’expression, japon médiéval
Pays : France
 
Résumé :
Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s’envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C’est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c’est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. 
Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d’au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. 
Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies. Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère. 

Lire la suite